­

Voici la suite des conférences et activités suivies par Caroline et Margaux :images.png

Conférences du 28.03:

Anne ATLAN, les espèces invasives qui menacent la biodiversité

Écologie scientifique : l'étude des relations des espèces entre elles et avec l'environnement. Les scientifiques sont des écologues.
L'écologie politique : mouvement pour un modèle économique et social lié à la protection de l'environnement. Ce sont ici des écologistes.

L'écologue nous a défini ce qu'est une invasion  biologique d'une espèce invasive dans un écosystème. Les espèces invasives sont des espèces animales ou végétales, venant d'ailleurs et introduite par l'Homme, qui menacent la biodiversité locale. On distingue trois caractéristiques des espèces invasives :
- une espèce exotique, venue d'ailleurs et depuis pas longtemps (moins de 500 ans)
- une espèce naturalisée (capable de survivre et se reproduire seule dans son milieu)
- une espèce envahissante (occupe l'espace et entraîne la disparition des espèces locales et aussi d'autres problème)
Par exemple, le frelon asiatique, l'écureuil gris et la jussie sont des espèces invasives.

Caroline Rault, l'épidémiologie pour mieux connaître la santé de la population française

Épidémiologie est une étude au niveau des épidémies, transmission des malades. Caroline Rault s'occupe elle des populations humaines.
Elle prend un groupe d'individus et mesure la fréquence d'un facteur. Mais il faut aussi prendre en compte plusieurs influences :
- échelle de fréquence des maladie (est-elle rare ou non )
- la distribution dans le temps
- la distribution dans l'espace
- certaines habitudes
- certains traits génétiques

Dans son métier, cette chercheuse utilise beaucoup la programmation pour communiquer ses découvertes.

Sorties :

Visite d' Exolore pour Caroline
C'est une organisation qui soutient des projets marins. Nous avons eu la présentation de certains de ces projets et puis avons créé notre propre projet imaginaire : la découverte des fonds marins dans le Pacifique. Nous avons séparé le groupe en 3, un groupe s'occupant du matériel scientifique, un autre de la communication et le dernier de la gestion du projet.

Visite de la station de biologie marine de Concarneau pour Margaux
Nous avons d'abord rencontré une chercheuse du centre qui nous a expliqué ses recherches sur la découverte et la classification des espèces marines. Ensuite nous avons eu l'occasion de parler avec un de ses collèges, un ichtyologue, soit un chercheur spécialisé dans l'étude des poissons. Ensuite, nous sommes allés dans l'atelier d'un taxidermiste, personne chargée de naturaliser les poissons avant de les confier aux différents muséums d'Europe. Nous avons ensuite découvert grâce à une chercheuse du centre que certains animaux marins, tels que les concombres de mer, pouvaient soigner par leur toxine naturelle. Enfin nous avons vu du matériel d'analyse dont un microscope électronique géant permettant d'analyser la composition de certaines substances marines. Nous avons fini la journée par une visite de de la partie aquarium du muséum.

Table ronde:
Les scientifiques ont voulu nous transmettre qu'il faut saisir les opportunités et non se brider sur un métier.

­

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de témoins de connexion, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité, allez sur cette page.

J'accepte les cookies pour ce site.